0145000486 contact@ctint.fr

Les Thérapies de Soutien et d’Accompagnement

Pour un soutien, un accompagnement et une approche intégrative qui  prend en compte l’humain dans sa globalité

Thérapie de Soutien

La thérapie de soutien a des objectifs thérapeutiques qui ne renvoient pas forcément à une catégorie clairement définie. Une telle psychothérapie se distingue d’autres thérapies visant à modifier la personnalité. L’objectif de la psychothérapie de soutien est d’aider la personne à supporter ses symptômes ou ses problèmes généraux, d’apporter un soutien moral. Elle est également le point de départ de toutes les autres psychothérapies.

Accompagnement des adultes surdoués

Longtemps incompris et exclus de la clinique psychologique, les adultes surdoués (ou HP) sont de mieux en mieux compris et accueillis dans les consultations psychologiques et psychiatriques. Grâce à la littérature et internet, les demandes de consultations autour de ces questions par ailleurs sont devenues nombreuses. Pourtant, les confusions demeurent, les errances thérapeutiques sont encore nombreuses et les traitements souvent peu efficaces, laissant toute une frange de patients isolés ou en souffrance. Il est important de développer des prises en charges thérapeutiques adaptés à ces patients en quête de sens et de compréhension, de soi et des autres.

Douleur chronique, maladie chronique, handicap

L’annonce d’une maladie chronique et/ou d’un handicap peut être vécue comme un véritable traumatisme, une coupure dans l’histoire personnelle, que ce soit pour la personne qui en est atteinte ou pour sa famille. Une prise en charge psychologique offre la possibilité de mettre des mots sur ce vécu, d’y trouver un sens mais surtout d’élaborer des stratégies d’adaptation appropriées pour surmonter les difficultés rencontrées qu’elles soient familiales, relationnelles, professionnelles et/ou pratiques (par exemple : apprendre à gérer son stress lors des déplacements, gérer les anticipations négatives liées aux rendez-vous médicaux, diminuer la perception de la douleur physique …).

Accompagnement surpoids et obésité

L’obésité est une maladie chronique plurifactorielle, avec des répercussions tant somatiques que psychologiques. Aujourd’hui, il existe différentes prises en charge de l’obésité : médicale et chirurgicale. L’accompagnement que je vous propose consiste à travailler sur votre histoire pondérale pour en comprendre ses origines. C’est la première étape pour se reconnecter à vous-même.

Accompagnement dans un parcours de chirurgie bariatrique

L’accompagnement dans un parcours de chirurgie bariatrique consiste en l’exploration du comportement alimentaire et de la relation avec l’alimentation. Le thérapeute aide à analyser les comportements alimentaires afin de se reconnecter à ses sensations internes (faim/ satiété/ rassasiement). Ensemble, et de façon collaborative, le thérapeute et le patients essaient de comprendre d’où vient l’origine du surpoids.

Victimes de Pervers Narcissiques (PN)

Les conséquences psychologiques sur les victimes de manipulateurs et de Pervers Narcissiques sont très graves. Pendant la période « lune de miel », tout va très bien. Les victimes sont mises en valeur, elles se sentent aimées, appréciées, elles ont trouvé le partenaire, l’ami ou l’associé parfait. Puis vient le jour où tout bascule, le manipulateur fait une crise et on ne l’avait jamais vu comme ça auparavant. Cela semble ponctuel, il se calme, demande pardon et tout repart. Pourtant, par la suite, il refait des crises (colère, culpabilisation, agressivité, violence, jalousie…), mais demande pardon à chaque fois. Il peut être violent et même frapper physiquement, ce qu’il n’avait jamais fait jusque-là. Puis les crises se font de plus en plus fréquentes et la vie avec le manipulateur devient un cauchemar. 

Travailler son estime de soi

L’estime de soi est indissociable de la conscience de soi. Nous sommes dotés de la capacité de réfléchir sur nous, de nous observer en train d’agir. Cette « conscience de soi réflexive » est une chance extraordinaire offerte à notre espèce : elle permet d’avoir du recul sur soi, de s’observer, de s’analyser, donc de changer, de s’adapter, de s’améliorer. Mais elle peut aussi servir à se détester, se mépriser, se critiquer… à se rendre la vie impossible et inconfortable. Et parfois stérile, car ces agressions vis-à-vis de soi peuvent paralyser toute forme d’action.

La peur de la mort et questions existentielles

Nous existons aujourd’hui, mais un jour nous cesserons d’être. La mort viendra, et il n’existe aucune échappatoire. Il s’agit d’une vérité terrible, et nous y répondons par un sentiment d’effroi. Un conflit existentiel découle de cette tension entre la conscience de l’inéluctabilité de la mort et le désir de continuer à être. Éviter les situations susceptibles de causer prématurément notre décès n’a rien de pathologique, c’est au contraire naturel et souhaitable. En revanche, se sentir en situation de danger permanent, sans raison, est problématique. 

Soutien et accompagnement des fratries d’enfants porteurs de TSA

Les relations fraternelles et a fortiori leurs interactions ont une influence sur le développement social, affectif, moral et cognitif des membres de la fratrie. Quand la fratrie comprend un enfant porteur de handicap, le processus d’identification à l’autre peut renvoyer à l’enfant l’image d’un autre «différent» qui n’a rien de semblable, ou peut être source d’angoisse et de questionnement sur lui-même, sur sa propre identité. Cependant, cette différence peut aussi être créatrice d’une alliance fraternelle, car il est important dans les fratries (et d’autant plus dans les fratries nombreuses), de véhiculer une bonne image d’elle-même.

Comportements Répétitifs Centrés sur le Corps (CRCC)

CRCC est l’acronyme de « Comportements Répétitifs Centrés sur le Corps ». En anglais, aux Etats-Unis ou au Canada où ils sont plus connus, on les nomme BFRB’s (Body Focused Repetitive Behaviors). Ce terme générique regroupe les gestes répétitifs d’auto-toilettage (self-grooming) consistant à se tirer les cheveux, se gratter, se triturer ou se mordre la peau… au point de se causer des blessures. Les CRCC incluent : la trichotillomanie (s’arracher les cheveux), la dermatillomanie (gratter les croûtes, l’acnée ou toutes imperfections sur la peau), l’onycophagie (se ronger les ongles), le mordillement des lèvres et le mordillement de l’intérieur des joues.

Coaching professionnel 

Le coaching constitue un type d’accompagnement – individuel ou collectif– qui a pour but d’aider une personne ou un groupe à la réalisation des objectifs qu’il s’est fixé lui-même, dans une période définie. L’objectif du coaching est toujours d’approfondir : la connaissance de son propre fonctionnement – pour une personne comme pour une équipe, es savoirs être, l’intelligence émotionnelle, l’intelligence relationnelle ou encore l’intelligence de situation ; ce que l’on nomme également les soft skills, la compréhension d’une situation bloquée ou insatisfaisante et les ingrédients de la performance d’une personne ou d’une équipe et comment les mobiliser. Plus que d’optimiser les compétences techniques, le coaching professionnel a pour but d’aider à repérer les points forts de la personne, mais aussi ses stratégies inconscientes d’échec ou d’évitement : freins, croyances limitantes, confiance en soi, rapport à l’autorité, position dans la relation aux autres, etc.

Hikikomori

“Hikikomori” signifie “se retirer, se retrancher à l’intérieur de soi-même”. La définition officielle du gouvernement nippon est la suivante : un hikikomori est une personne ne s’étant pas rendue à l’école ou au travail pendant au moins six mois et n’ayant eu pendant cette période aucune réelle interaction sociale en dehors du cercle familial. Les hikikomoris vivent reclus, s’isolent progressivement des études, des amis, du travail, de la perspective d’entrer dans la vie d’adulte et de la société dans sa globalité… Une société à laquelle ils refusent de participer, qui n’a pas de sens pour eux. La description est celle d’adolescents et jeunes adultes âgés de 14 à 25 ans (l’âge est parfois étendu). La durée de l’enfermement peut atteindre plusieurs années. Les hikikomori passent la majeure partie de leur temps enfermés dans leur chambre, évitant les contacts au-delà du cercle de la famille proche. Lorsqu’il y a une vie sociale, elle se développe au travers d’internet et des jeux vidéo. Certains développent des troubles alimentaires, inversent le jour et la nuit du point de vue du sommeil.

Aide à la parentalité / Guidance Parentale

Jamais autant de parents ont voulu aussi bien faire pour leurs enfants, pour autant devenir parent est une aventure souvent difficile mais riche en découvertes. Ainsi nous reçevons les parents qui rencontrent des difficultés avec leur enfant. Nous les écoutons d’abord puis leur proposons un échange en s’appuyant sur leurs compétences et en abordant avec eux les questions de la parentalité. Si la fonction de parent, la parentalité, est en pleine évolution avec ses nouveaux repères, faire une démarche pour être accompagné dans son rôle de père ou de mère avec un psychologue ne va pas toujours de soi. Il peut y avoir des craintes, par exemple d’être jugé comme un mauvais parent. Aussi les liens qui unissent un parent avec son enfant sont souvent un sujet sensible à aborder…

Psycho-Oncologie

La psycho-oncologie permet d’accompagner les patients dans les dimensions psychologiques, comportementales, sociales et familiales en lien avec un cancer. c’est une discipline qui répond au besoin de prévenir, traiter et accompagner les répercussions de la maladie et des traitements sur le psychisme des patients. Le champs d’ intervention en psycho-oncologie concerne les personnes touchées directement mais aussi leurs proches. 

Psycho-Traumatologie

La psychotraumatologie est une discipline qui à pour objet l’étude de l’impact des événements traumatiques sur le psychique. Elle vise à accompagner des sujets ayant vécu des d’événements violents. La psycho-traumatologie permet l’analyse et la prévention des chocs psychologiques liés à une mort, une agression, un choc brutal etc. 

Accompagnement des Personnes Agées

Vieillir n’est pas une maladie, et chacun fait face au vieillissement en tant que personne unique qui a son histoire, ses fragilités, ses ressources pour y faire face. Il existe autant de façon de vieillir que d’individus. Le vieillissement se caractérise par un ensemble de modifications biologiques (rides, modification des sens, …), sociales (changement de statut à la retraite), et psychologiques. Les altérations corporelles et sensorielles, les modifications du fonctionnement cognitif et psychique sont autant de changements qui peuvent mettre à mal l’équilibre de la personne âgée. Les pertes et les deuils émaillent la vie de la personne qui avance en âge,  un accompagnement psychologique peut être bénéfique.