0145000486 contact@ctint.fr

Les Thérapies pour Enfants

et Adolescents

Prises en charge thérapeutiques intégratives 

Thérapie pour Enfants et Adolescents

Les motifs de consultation qui peuvent mener un enfant et ses parents dans le cabinet d’un psychologue sont nombreux. La personne intéressée, l’enfant, n’étant pas celle qui prend la décision faire la démarche, quels sont les indicateurs qui peuvent aider les parents ? D’une façon générale, lorsque la situation de l’enfant dépasse les limites, soit qu’il soit dans le « trop » soit qu’il soit dans le « trop peu ». Un changement rapide dans ses attitudes ou ses habitudes doivent aussi alerter. De façon générale, la famille se rend compte qu’il faut réagir lorsque la situation devient difficilement supportable. Quand les soucis et la souffrance qui viennent avec, commencent à produire de réelles conséquences sur toute la famille…

Méthodes Comportementales et Développementales

Les méthodes comportementales ont pour objectifs de développer de nouvelles stratégies pour ainsi modifier des comportements inadaptés. Ce sont généralement des programmes précoces et intensifs élaborés pour inciter des progrès globaux et améliorer l’évolution des enfants sur le long terme. Diverses méthodes peuvent être utilisées telles que : la méthode ABA qui consiste à analyser les comportements et ainsi comprendre par quel biais l’environnement va avoir une influence sur l’enfant et enfin développer des stratégies pour les changer. Et la méthode TEACCH qui vise à structurer l’environnement d’un enfant et lui permettre d’accroitre en autonomie, faciliter l’apprentissage ainsi que la gestion de la vie quotidienne…

Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA)

Une personne avec autisme infantile a un rapport à lui-même, à l’autre et au monde qui a ses spécificités. Tous les champs scientifiques participent à une meilleure compréhension des liens entre soi et l’autre. Ces liens sont à la base de tout développement de l’enfant. De ce point de vue l’enfant dans sa thérapie participe à l’apprentissage de son environnement et inversement. Une connaissance sur les sujets suivants est une aide précieuse pour essayer d’interpréter le langage d’une personne avec autisme infantile…

Soutien et Accompagnement des Fratries d’Enfants Porteurs de TSA

Les relations fraternelles et a fortiori leurs interactions ont une influence sur le développement social, affectif, moral et cognitif des membres de la fratrie. Howe explique que « Les bienfaits d’une relation fraternelle chaleureuse et positive peuvent durer toute la vie, alors que des relations précoces plus difficiles peuvent être associées à des conséquences développementales négatives. » Quand la fratrie comprend un enfant porteur de handicap, «le processus d’identification à l’autre peut renvoyer à l’enfant l’image d’un autre «différent» qui n’a rien de semblable, ou peut être source d’angoisse et de questionnement sur lui-même, sur sa propre identité. Cependant cette différence peut aussi être créatrice d’une alliance fraternelle, car « il est important dans les fratries (et d’autant plus dans les fratries nombreuses), de véhiculer une bonne image d’elle-même»…

Groupe de parole : « Hauts Potentiels, rencontre transgénérationnelle : de 15 ans à 99 ans… »

Être surdoué n’est pas être quantitativement plus intelligent mais c’est fonctionner avec une intelligence qualitativement différente. Avec une hypersensibilité, une réactivité émotionnelle exacerbée, une réceptivité affective, une extrême empathie dont l’ampleur et l’intensité envahissent le champ de la pensée. L’ingérence affective est constante, qui s’associe avec d’immenses capacités de compréhension, d’analyse et de mémorisation qui créent cette lucidité aiguisée sur le monde. Penser trop et sans relâche, c’est aussi épuisant. Les pauses sont nécessaires pour « recharger les batteries », également dû à l’absorption du monde et à la sensibilité perceptive et sensorielle. Le cognitif et l’affectif, intimement intriqués, signent une personnalité atypique qu’il faut savoir comprendre et accepter, surtout dans sa différence et ses singularités…

Pour les parents…

Aide à la parentalité / Guidance Parentale

Jamais autant de parents ont voulu aussi bien faire pour leurs enfants, pour autant devenir parent est une aventure souvent difficile mais riche en découvertes. Ainsi nous reçevons les parents qui rencontrent des difficultés avec leur enfant. Nous les écoutons d’abord puis leur proposons un échange en s’appuyant sur leurs compétences et en abordant avec eux les questions de la parentalité. Si la fonction de parent, la parentalité, est en pleine évolution avec ses nouveaux repères, faire une démarche pour être accompagné dans son rôle de père ou de mère avec un psychologue ne va pas toujours de soi. Il peut y avoir des craintes, par exemple d’être jugé comme un mauvais parent. Aussi les liens qui unissent un parent avec son enfant sont souvent un sujet sensible à aborder…

Groupe de parole : « Parents de zèbres »

Être surdoué n’est pas être quantitativement plus intelligent mais c’est fonctionner avec une intelligence qualitativement différente. Avec une hypersensibilité, une réactivité émotionnelle exacerbée, une réceptivité affective, une extrême empathie dont l’ampleur et l’intensité envahissent le champ de la pensée. L’ingérence affective est constante, qui s’associe avec d’immenses capacités de compréhension, d’analyse et de mémorisation qui créent cette lucidité aiguisée sur le monde. Penser trop et sans relâche, c’est aussi épuisant. Les pauses sont nécessaires pour « recharger les batteries », également dû à l’absorption du monde et à la sensibilité perceptive et sensorielle. Le cognitif et l’affectif, intimement intriqués, signent une personnalité atypique qu’il faut savoir comprendre et accepter, surtout dans sa différence et ses singularités. Le thérapeute est alors une personne ressource qu’on a testé et à qui on peut accorder sa confiance, les échanges et les progrès sont alors significatifs…

Groupe « J’arrête de râler… sur mes enfants (et mon coinjoint) »

« Range tes chaussures ! Non mais ce n’est pas possible, c’est quoi ce foutoir dans le salon ! J’en ai ras le bol de tout faire à la maison ! On va encore être en retard ce matin, dépêchez-vous… » Combien de fois râlons-nous par jour ? Les parents aujourd’hui se sentent trop souvent sous pression, trop de choses à gérer, peur de ne pas être à la hauteur, l’impression de ne plus avoir de temps pour soi…. Ils se sentent frustrés, ils râlent sur les gens qu’ils aiment le plus au monde, ils deviennent les parents, les conjoints qu’ils ne voulaient pas être. Certains parents en ont marre de cette situation et veulent vivre plus de plaisir en famille, et pour eux…

Groupe « S’affirmer au quotidien : développer son assertivité pour une meilleure relation avec les autres et avec soi-même »

Ce groupe, à mi-chemin entre le groupe de parole et la formation, vise à développer les compétences de communication des participants pour leur permettre d’exprimer plus efficacement leurs émotions, leurs opinions et leurs limites. Au travers d’apports théoriques venant des sciences de la communication, de la Communication Non-violente et de l’Affirmation de soi, mais également de jeux de rôles, les participants acquerront méthodes, outils et posture pour développer leur assertivité et créer une communication plus authentique et efficace avec les autres, mais aussi avec eux- mêmes…

Groupe « Prenez soin de vous » (programme CARE)

Le programme CARE (Cohérence, Attention, Relation, Engagement) a été développé par un collectif de chercheurs et pratciens : Rebecca Shankland, Ilios Kotsou, Jean-Paul Durand et Christophe André. C’est un programme en psychologie positive qui se centre sur les conditions et les interventions favorisant les capacités d’adaptation et l’épanouissement des individus et des groupes. Ce programme s’appuie sur des pratiques validées par la recherche, ayant montré leur efficacité en termes de réduction du stress, des symptômes anxieux et dépressifs et d’amélioration du bien-être durable…