0145000486 contact@ctint.fr

Analyse Transactionnelle

Mieux se comprendre et interagir avec les autres

Description

L’analyse transactionnelle (aussi appelée AT) est une théorie de la personnalité et de la communication élaborée dans les années 1950 par le psychiatre américain Eric Berne.

Il souhaitait mettre en place une nouvelle approche psychothérapeutique qui consiste à permettre à ses clients de dépasser la souffrance psychologique, et d’atteindre une maturité qui se caractérise par une grande capacité de conscience, d’autonomie et de spontanéité. La discipline a été depuis complétée et enrichie par des professionnels de nombreux pays.

Le principe de l’analyse transactionnelle repose sur le modèle suivant : la structure psychique de toute personne est composée de trois états du moi, trois « parties » : un Enfant, un Parent, un Adulte, qui sont les facettes de notre psychisme et que nous utilisons pour communiquer.

Schéma

  • L’état Parent correspond à la partie de nous qui se démarque par son sens des responsabilités et son instinct protecteur. Il est en adéquation avec les normes et valeurs de la société. Il peut se montrer critique, avec une tendance au jugement et à la dévalorisation des autres. A titre d’exemple, l’état Parent domine vraisemblablement chez le patron qui est généralement directif.
  • L’état Adulte fonctionne en réagissant d’une manière rationnelle selon la circonstance. Il ne fait pas preuve d’un esprit positif ni négatif, et il est peu émotionnel. Ce mode de fonctionnement est très utile pour mener les négociations dans les affaires par exemple.
  • L’état Enfant est la partie de nous qui est spontanée, créative, joyeuse. Elle laisse place aux sentiments et aux pulsions ; c’est l’enfant en nous, celui qui découvre et trouve les solutions débrouillardes, parfois géniales… C’est aussi la partie de nous qui peut se manifester sous forme de colère, de rébellion ou encore de dépendance affective.

L’AT développe une grille de lecture de nos « transactions », une transaction étant le nom donné à un échange verbal et comportemental entre deux personnes. Son analyse permet d’améliorer nos relations par une prise de conscience, ainsi qu’une meilleure compréhension, de « ce qui se joue ici et maintenant« .

Le triangle de Karpman – également nommé triangle dramatique – permettra d’éclairer le rôle que la personne joue dans certaines des relations qu’elle entretient : plutôt Sauveur, Victime ou Persécuteur ? Un éclairage utile en ce qui concerne les jeux psychologiques et leur impact sur le mode de fonctionnement et les pensées de la personne.

.

Les champs d’application de l’Analyse Transactionelle

Ils ne sont pas seulement la psychothérapie, car l’analyse transactionnelle est utilisée dans de nombreux domaines telle que l’entreprise, l’éducation, le milieu scolaire, les métiers de conseil, le paramédical, le milieu judiciaire ou encore la diplomatie.

Dans le contexte psychothérapeutique, l’analyse transactionnelle aide à résoudre un problème en proposant par ses outils, la compréhension d’une ou des relations avec son conjoint, ses enfants, ses parents ou ses collègues de travail. Elle aide également une personne à mieux comprendre ce qui se passe en elle et à découvrir l’origine de certains troubles et comportements pour aller vers un mode de fonctionnement mieux adapté, un sentiment général de mieux-être. Son application touche une grande variété de troubles de la personnalité et de problématiques psychologiques ou relationnelles.

Dans la logique de la thérapie intégrative, l’AT peut être couplée à d’autres approches comme la thérapie existentielle, la thérapie de l’acceptation et de l’engagement (ACT), ou encore la Pleine Conscience. En particulier, comme dans de nombreuses psychothérapies de type humaniste, il s’agit ici d’aider le client à :

  • Prendre conscience de ses pensées, émotions et comportements.
  • Revoir dans quel contexte (généralement familial ou culturel) les croyances et attitudes problématiques ont été adoptées.
  • Prendre la décision de se reconstituer des frontières interpersonnelles saines.
  • Organiser de façon intégrante les divers éléments de sa vie émotionnelle, intellectuelle et relationnelle, pour avoir une existence plus satisfaisante dans le présent.

La déontologie professionnelle, les normes de formation, de certification et de pratique de l’AT, sont édictées par l’ITAA (International Transactional Analysis Association – San Francisco), l’instance internationale dont l’activité s’exerce sur tous les continents.