0145000486 contact@ctint.fr

Atelier découverte « Comment introduire plus de bien-être et de réalisation dans sa vie ?

Programme CARE – Psychologie positive

 

Ida Gennari – El Hicheri est Docteur en Psychologie du Travail et des Organisations, Psychologue et Executive Coach Certifiée Hec Paris.

Elle reçoit au centre des personnes ayant le souhait de concilier leur vie personnelle et professionnelle et de révéler leur talent.

Elle effectue en particulier les bilans pour la détection des hauts potentiels et les accompagne dans leurs projets scolaires et professionnels. Elle a occupé des postes RH de Direction au sein du groupe Air France, puis de la SNCF pendant 15 ans. Lors de son dernier poste, elle a été Responsable de la transformation managériale, du développement de l’engagement, de la QVT et de la prévention des RPS. Elle est également enseignante en psychologie du travail à l’Université de Nanterre. Enfin, elle est membre de l’Association française de psychologie existentielle et contribue à des travaux de recherche sur le sens du travail et de la vie. Depuis 2 ans, elle a développé un cabinet de psychologie du travail et de conseil : Psy&Co Développement.

Mariée depuis 13 ans et maman de 4 enfants, elle s’intéresse particulièrement au sujet de l’équilibre de vie personnelle et professionnelle et à la possibilité qui est offerte à chacun de nous de mener les projets qui comptent pour soi dans la vie en alliant bien-être et réalisation.

Sa vocation est d’accompagner ceux qui ont à cœur de se réaliser et de trouver leur place dans un monde de plus en plus rapide, imprévisible, et concurrentiel. Pour aider ses clients à développer leurs talents, leur potentiel, Ida adopte une démarche intégrative dans un objectif de pragmatisme et de résultats tout en veillant aux équilibres et au respect de soi et des autres. Elle a créé L’Ecole des Femme-S Inspirantes pour permettre aux femmes de vivre leurs projets de vie sans culpabiliser, sans renoncer et sans se sacrifier. Elle a publié en avril 2021 son premier livre Femme-S.

C’est un programme en psychologie positive qui se centre sur les conditions et les interventions favorisant les capacités d’adaptation et l’épanouissement des individus et des groupes. Ce programme s’appuie sur des pratiques validées par la recherche, ayant montré leur efficacité en termes de réduction du stress, des symptômes anxieux et dépressifs et d’amélioration du bien-être durable.

Modalités de l’atelier

  • Jour : mardi 21 Décembre 2021
  • Durée : 1h30
  • Horaires : de 19h30 à 21h
  • Tarif : 30€ pour 1 atelier, 50€ pour les 2 ateliers « Comment introduire plus de bien-être et de réalisation dans sa vie ? » + « J’arrête de râler »
  • Modalités : en présentiel et en visio-conférence
  • Renseignements et inscriptions : contacter la psychologue Ida El Hicheri à l’adresse mail : ida.elhicheri@pcdeveloppement.fr)

Ce programme a été conçu par un collectif de chercheur et praticien :

  • Rebecca Shankland, Maître de conférences, Responsable du Diplôme de Psychologie Positive, Université Grenobles Alpes
  • Jean-Paul Durand, formateur en approche centrée solution et en psychologie positive
  • Marine PAUCSIK psychologue clinicienne et intervenante en psychologie positive
  • Ilios Kotsou enseignant-chercheur en psychologie, Université Libre de Bruxelles
  • Christophe André, psychiatre des Hôpitaux, Centre hospitalier Saint-Anne, Paris

La Psychologie Positive

Les émotions positives ouvrent l’attention et permettent le développement de nos ressources internes afin de résoudre un problème qui se présente à nous.  Nous percevons plus de choses, nous avons une vision plus large de ce qui nous entoure et nous avons accès à plus d’éléments en mémoire, ce qui nous aide à être plus créatif et à mieux nous adapter.

La psychologie positive est une science qui s’intéresse au développement d’une plus grande flexibilité et créativité au quotidien, c’est-à-dire ne pas nous laisser enfermer dans nos automatismes de pensée et de comportements. 

La psychologie positive, elle, s’intéresse aux forces quand le modèle psychologique « classique » s’intéresse davantage aux pathologies des patients.

Elle préfère parler de vulnérabilités que de faiblesses humaines. La vulnérabilité c’est l’acceptation de notre limite humaine, de nos émotions et la capacité à de choisir ce que nous décidons d’en faire.

Accepter sa tristesse, sa colère, sa temporalité, et ce qu’elles expriment. Être à l’écoute de ce qu’elles révèlent comme besoins non satisfaits non re-connus : c’est-à-dire connus et dont on peut faire un retour.

Elle se penche aussi sur l’action : créer et s’orienter vers l’avenir en répondant à la question “ comment ? ” plutôt que de se pencher sur le passé et la question du “ pourquoi ? ”. Enfin, elle fait en sorte de rendre la psychologie accessible à tous, afin que leur vie soit agréable et épanouissante en s’intéressant à leurs talents et à leurs ressources. Partir du plein pour attirer le plein.

Cette science a permis de proposer une modèle du bonheur dont les émotions positives, le sens des choses ou encore la focalisation font partie. La question est alors, est ce que la psychologie positive permet-elle de rendre les gens heureux ?