0145000486 contact@ctint.fr

La Psychologie de l’Adolescent

Définition de l’adolescence selon l’OMS

Pour l’Organisation Mondiale de la Santé, l’adolescence est « la période de croissance et de développement humain qui se situe entre l’enfance et l’âge adulte, entre les âges de 10 et 19 ans ». C’est une période de transition qui se caractérise par un rythme de croissance élevé et par des changements biologiques et psychologiques importants.

Toujours selon l’OMS, l’apparition de la puberté marque le passage de l’enfance à l’adolescence.

Prise en charge thérapeutique :

L’adolescence est un passage, une transition et une période de la vie particulière où l’individu n’est plus un enfant mais pas encore un adulte.  Cette période est accompagnée d’un ensemble de transformations qui peuvent inquiéter les adolescents qui les vivent. Un certain nombre de troubles peuvent également apparaitre à l’adolescence. La psychologie de l’adolescence prend en compte ces particularités (tant sur le plan biologique et physiologique que sur le plan psychologique et émotionnel).

Les parents se sentent bien souvent démunis lorsqu’ils repèrent la difficulté de leur enfant ou lorsque des problèmes de communication apparaissent avec ce dernier. A l’adolescence la souffrance psychologique peut prendre la forme de passages à l’acte ou d’agressivité (signaux externalisés) et à l’inverse elle peut aussi se manifester par des symptômes dépressifs, de l’isolement etc…

On remarque aussi une inquiétude grandissante des parents autour de problématiques plus récentes :  temps d’écran et usage des jeux-vidéos et des réseaux sociaux par exemple. La difficulté scolaire est également un motif récurrent de consultation. Des consultations spécialisées peuvent alors être proposées :

  • adolescents “zèbres”, Haut potentiel, hypersensibilité
  • difficultés à se projeter et craintes excessives face à l’avenir
  • difficultés scolaires
  • angoisses de performances
  • Repli sur soi,
  • problématiques liées aux écrans
  • harcèlement scolaire, cyber-harcèlement, phobie scolaire
  • troubles anxieux
  • manque de confiance en soi, manque d’estime de soi

Parfois quelques séances suffisent à dénouer des problématiques transitoires. Un suivi à plus long terme pourra aussi être bénéfique. La psychothérapie se réalise en face à face. C’est une thérapie par la parole. Des outils de médiation peuvent toutefois être utilisés en séance pour aider le jeune patient à s’exprimer sur ses émotions : dessin, phrases à compléter, etc…

L’adolescent pourra ainsi bénéficier de son propre espace de parole pour mettre en mots et déposer en toute confiance les questionnements et les difficultés qu’il traverse dans le but de l’aider à les résoudre. La première consultation se fait en présence des parents, puis les séances se font avec le (la) jeune seul(e).

Prise en charge thérapeutique

L’adolescence est un passage, une transition et une période de la vie particulière où l’individu n’est plus un enfant mais pas encore un adulte.  Cette période est accompagnée d’un ensemble de transformations qui peuvent inquiéter les adolescents qui les vivent. Un certain nombre de troubles peuvent également apparaitre à l’adolescence. La psychologie de l’adolescence prend en compte ces particularités (tant sur le plan biologique et physiologique que sur le plan psychologique et émotionnel).

Les parents se sentent bien souvent démunis lorsqu’ils repèrent la difficulté de leur enfant ou lorsque des problèmes de communication apparaissent avec ce dernier. A l’adolescence la souffrance psychologique peut prendre la forme de passages à l’acte ou d’agressivité (signaux externalisés) et à l’inverse elle peut aussi se manifester par des symptômes dépressifs, de l’isolement etc…

On remarque aussi une inquiétude grandissante des parents autour de problématiques plus récentes :  temps d’écran et usage des jeux-vidéos et des réseaux sociaux par exemple. La difficulté scolaire est également un motif récurrent de consultation. Des consultations spécialisées peuvent alors être proposées :

  • adolescents “zèbres”, Haut potentiel, hypersensibilité
  • difficultés à se projeter et craintes excessives face à l’avenir
  • difficultés scolaires
  • angoisses de performances
  • Repli sur soi,
  • problématiques liées aux écrans
  • harcèlement scolaire, cyber-harcèlement, phobie scolaire
  • troubles anxieux
  • manque de confiance en soi, manque d’estime de soi

Parfois quelques séances suffisent à dénouer des problématiques transitoires. Un suivi à plus long terme pourra aussi être bénéfique. La psychothérapie se réalise en face à face. C’est une thérapie par la parole. Des outils de médiation peuvent toutefois être utilisés en séance pour aider le jeune patient à s’exprimer sur ses émotions : dessin, phrases à compléter, etc…

L’adolescent pourra ainsi bénéficier de son propre espace de parole pour mettre en mots et déposer en toute confiance les questionnements et les difficultés qu’il traverse dans le but de l’aider à les résoudre. La première consultation se fait en présence des parents, puis les séances se font avec le (la) jeune seul(e).