0145000486 contact@ctint.fr

La Thérapie Intégrative

Une approche créative et éclectique qui s’adapte à chaque patient

La thérapie intégrative est une approche thérapeutique qui propose, en fonction du contexte, de la pathologie et des problèmes du patient, un choix d’un petit nombre de psychothérapies. C’est une démarche multiréférentielle : elle intègre plusieurs thérapies. Le patient ne s’adapte plus à une seule thérapie que le psychologue aurait choisie, mais c’est le psychologue qui adapte ses thérapies en utilisant divers outils afin de s’adapter aux problématiques du patient.

Historique 

La possibilité d’intégrer des psychothérapies préoccupe les professionnels depuis plus d’un demi-siècle, mais c’est seulement depuis les années 1980 que la question constitue un domaine d’intérêt clairement défini. La thérapie intégrative est née il y a plus de trente ans aux États-Unis et avait suscité de vives oppositions à son origine. Elle est apparue en France en 1993 avec la création de l’Association française pour l’intégration et l’éclectisme en psychothérapie (Afiep). L’éclectisme en psychothérapie n’est pas une nouvelle technique, mais une nouvelle manière de concevoir la pratique, car toutes les approches théoriques ne sont pas en complète opposition, au contraire. La thérapie intégrative repose sur un équilibre entre outils et créativité, confiance et alliance thérapeutique.

La thérapie intégrative, qu’est-ce que c’est ? 

La thérapie intégrative est une pratique créative qui utilise son ouverture et sa curiosité dans l’intérêt du bien-être du patient. Il procède d’un mouvement cohérent d’intégration, visant à synthétiser les différentes théories de base, en respectant leur spécificité. L’approche intégrative et éclectique est une nouvelle manière d’envisager la théorie et la pratique des psychothérapies. A travers un processus évolutif, elle s’ouvre vers des formes de plus en plus complexes et complètes de la psychothérapie. Elle fait dialoguer de manière créative, diverses techniques. C’est un système intégral qui n’est jamais clos. L’approche éclectique préconise de décloisonner les différentes techniques en psychothérapie, pour mieux adapter la prise en charge à chaque patient. Dans cette perspective, les références théoriques passent au second plan. 

Le terme d’intégration désigne l’assemblage de divers éléments, qu’ils soient théoriques ou pratiques, dans le but de former un tout original et pragmatique. L’objectif est de dépasser la mise en œuvre d’une seule pratique, lorsque cette dernière ne permet pas ou seulement partiellement d’atteindre le but prédéfini.  

De nombreux psychologues ont déjà cette approche sans en avoir conscience. Plusieurs techniques mélangées et utilisées en même temps créent un protocole créatif, efficace et unique s’adaptant à chaque patient, lui aussi unique. Il s’agissait de créer un centre qui révèle les patients, autant que les thérapeutes.  

« L’esprit intégratif cherche à relier, harmoniser et unifier le réel dans sa diversité et sa complexité. » (Alain Gourhant)

La thérapie intégrative : une démarche multiréférentielle 

L’approche éclectique préconise de décloisonner les différentes techniques en psychothérapie, pour mieux adapter la prise en charge à chaque patient. Dans cette perspective, les références théoriques passent au second plan.

L’approche éclectique s’appuie sur une alliance de différents outils et de champs théoriques, parfois proches (ex. analyse transactionnelle et cognitivo-comportementale), parfois antagonistes (ex. psychanalyse et thérapies corporelles). La démarche est éclectique : utiliser le bon outil au bon moment avec la recherche des facteurs communs aux différentes psychothérapies existantes. Le plus souvent, c’est une démarche combinatoire ou multiréférentielle qui est pratiquée : utilisation d’outils diversifiés autour d’une dynamique théorique décloisonnée. 

« L’attitude qui intègre des disciplines différentes empêche l’évolution sectaire de tout pouvoir qui se renforce en excluant ses opposants. »

Boris Cyrulnik – De chair et d’âme

La thérapie intégrative s’inspire de multiples courants que l’on peut réduire à 7 grands groupes

  • hypnose, psychanalyse et apparentés
  • thérapies comportementales et cognitives
  • thérapies humanistes ou californiennes (rogérisme…)
  • thérapies de groupe et psychodrame
  • thérapies psychocorporelles (relaxation…)
  • thérapies institutionnelles  

Comment se pratique la Psychologie Intégrative ? 

Il s’agit d’aller au-delà de ce qu’un modèle, un auteur ou une théorie délimitent : l’approche intégrative encourage les psychothérapeutes à être créatifs et à assembler divers éléments pratiques et théoriques. Un psychothérapeute qui adopte une approche intégrative a approfondi au moins deux ou plusieurs champs théoriques différents qu’il fait dialoguer de manière plus ou moins consciente. Il en maitrise les principes de bases pour innover, adapter ses idées, évoluer, rencontrer et se questionner. C’est la théorie des patients et leur cadre de référence qui viennent guider le cadre du thérapeute. C’est l’harmonie d’une relation qui détermine la thérapie.